Le Reset Bar : bornes de jeux rétro et pintes de bières.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Bonsoèr bonsoèr ! Je refais un petit saut sur mon bout de toile entre deux parties de Bloodborne afin de vous parler d’un évènement auquel j’ai été conviée hier: la pre-ouverture du nouveau bar gaming de la capitale, le Reset Bar. (merci VP Com et leur +1 :3) (et merci chéri du coup smile)
Niché en plein cœur de Paris non loin de Châtelet et ses nombreux repères de beuverie, le bar laisse entrevoir un décor geek à souhait derrière ses grandes baies vitrées. Aucun détail n’est laissé au hasard, il s’agit d’attirer le maximum d’amoureux du JV!

« Fine gaming & drinking » nous promet la devanture, c’est donc ce que nous allons tenter de confirmer ma chère moitié et moi même. Parce que bon, voyez, être invité à une l’ouverture d’un établissement du genre quand on est blogueur, je vous cache pas qu’on se sent investi d’une mission. Il fallait la mener à bien le plus sérieusement possible.
01

On a d’abord fait un petit tour afin de se familiariser avec le lieu.
Au rez-de-chaussée le bar nous tend les bras dès l’entrée avec, il faut le dire, un staff très souriant derrière. Partout sur les murs trônent fièrement figurines et objets de la culture geek en tout genre. Le ton est d’ailleurs donné tout de suite avec une magnifique borne d’arcade juste à l’entrée sur laquelle vous pourrez par exemple vous essayer à Donkey Kong. J’y avais jamais joué n’ayant pas eu la console, j’ai comblé ce trou dans ma culture JV, merci le Reset Bar ! :D Tout le long des murs se trouvent différents petits spots de jeu avec un nombre de console rétro assez impressionnant je dois dire. Quelle joie d’y trouver Street of Rage d’ailleurs, une des licence sur lesquelles j’ai fait mes premières armes de gameuse. Nostalgie.
Devant chaque console se trouve deux tabourets afin d’apprécier ces vieilleries à plusieurs.

A l’instar du rez-de-chaussée, le sous-sol nous offre quantité de bornes de jeu, avec un peu plus de place pour s’asseoir. Une Nintendo 64 par ci, une Dreamcast par là… oh et puis deux belles PS4 et une Xbox One aussi, il faut savoir en donner pour tous les goûts! La déco est agrémentée par de jolies œuvres en hommage à nos héros préférés. Deux tables basses disposent d’un écran en leur milieu ainsi qu’un joystick de chaque côté afin de s’essayer à plusieurs jeux à disposition en tout confort. Bluffant je dois dire.

Ah puis au sous-sol y’a les toilettes aussi. Pour homme, femme et alien. Pas de discrimination, c’est ça qu’on aime.
Voilà. Cette information cruciale abordée, passons à la suite.

02

Il nous semblait important de commencer à goûter ce que le bar proposait, toujours forts de cette mission de reportage qu’était la notre bien sur. J’aurais aimé vous dire que j’ai pu tout goûter, vous conseiller tel cocktail ou telle bière, l’ennui c’est que la carte à notre disposition ce soir là ne semblait pas être « la vraie » tant pour les boissons que pour les snacks (inexistants, le pop corn et les cacahuètes ça compte pas!). Dommage de chez dommage.
Je vous rassure on a quand même un peu tout testé. La bière blonde semblait au goût de monsieur, j’ai pour ma part commencé par le cocktail soft « Noob », pas mauvais du tout. On a ensuite goûté à leur mojito, tout à fait honnête sans être transcendant. Je tiens quand même à noter que le barman a proposé de me le faire à ma convenance en terme de dosage et ça madame, c’est carrément sympa. Les petites attentions ça fait tout.

Mais nous n’étions pas là seulement pour boire gratos, nous en avons également profité pour jouer bien sur. J’ai pu reposer mes mimines sur Street of Rage pendant un petit moment ET C’ÉTAIT COOL ! Chéri n’a pas eu à sortir de gros arguments pour m’emmener sur Metal Slug non plus ! On a également fait quelques courses sur Mario Kart 64 avec l’amie Margot histoire de tester les fauteuils assez déconcertants des tables de quatre. Enfin on a saisi l’occasion pour tester Street Fighter V qui n’est définitivement pas fait pour moi.

04

C’était décidément une soirée plaisante dans un lieu très sympa sur lequel mon avis reste tout de même mitigé. L’effort de créer plus de lieux pour nous gamers est louable et l’investissement est conséquent, ça se voit. Il y a une réelle envie de bien faire et de développer un endroit qui répond au besoin de se retrouver d’une « communauté » comme la notre qui communique peut être trop depuis derrière ses écrans. Cependant le Reset Bar me fait bien plus penser à une salle de jeu dans laquelle on peut boire qu’un bar dans lequel on peut jouer et selon moi la première idée est un peu casse gueule. La configuration du bar et de ses installation, bien qu’impressionnante et vraiment attirante me semble moyennement bien adaptée au lieu. Les cases en verre dans lesquelles trônent les consoles ne semble pas très bon appui pour plusieurs pintes de bières. Vous m’auriez vu surveiller fébrilement mon verre qui suintait juste à côté de la manette de N64 sur cette table en bois flambant neuve. Cet endroit manque je pense d’un petit côté cosy que j’aime retrouver dans les bars où je me plaît à me réfugier.

Bien sur, je ne prétends pas avoir parole d’évangile et je vous conseille d’ailleurs d’aller par vous même vous faire une idée sur ce coin de rétro gaming accueillant. Dites que vous venez de la part de Pitch’, ça ne vous apportera rien mais ça me fera plaisir !

  • Le Reset Bar – 17 rue du Cygne, 75001 Paris.
  • Métro Etienne Marcel (ligne 4) ou bien Châtelet/Les Halles et un peu de marche ;)

05

1 Comment Posted

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*